LEBIENDEZENFANTS Index du Forum

LEBIENDEZENFANTS
Loi de "refondation" de l'école, réforme des rythmes scolaires : la marche forcée vers la fin de l'école publique en France !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Confidentiel - Europe Libérale -

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LEBIENDEZENFANTS Index du Forum -> LEBIENDEZENFANTS -> Ce qui se cache derrière cette réforme à marche forcée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jeandesmoulins
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 101

MessagePosté le: Ven 8 Fév - 20:14 (2013)    Sujet du message: Confidentiel - Europe Libérale - Répondre en citant



Confidentiel -  Europe libérale 
 
Comment privatiser une école publique nationale en quelques années sans provoquer de réaction des peuples.
( document non officiel mais fortement plausible )
 
 
I    Dégrader la qualité de l’enseignement
 
I . 1 
Supprimer massivement des postes par le non remplacement des enseignants partant à la retraite.
Conséquences : fermetures de classes, accroissement des effectifs dans les classes.
 
I . 2 
Supprimer massivement des postes de titulaires remplaçants.

 
I . 3 
Alourdir les programmes scolaires en intégrant d’autres domaines que les matières fondamentales
( sécurité routière, développement durable, éducation à la santé, …) .
Conséquences : diminution du temps scolaire consacré au français et aux mathématiques

I . 4 Supprimer la formation des nouveaux enseignants
Conséquences : évidentes
 
I . 5
Favoriser l’intégration massive des élèves handicapés

( troubles du comportement, autisme, … ) dans les classes sans fournir les personnels formés nécessaires.
Conséquences : accroissement de la difficulté d’enseigner , parfois même création de situations ingérables.
 
I . 6
Supprimer des heures d’enseignement à la globalité de la classe ( samedi matin )

et remplacer ces heures par l’aide personnalisée pour quelques élèves seulement.
 
I . 7
Supprimer les Réseaux d’Aide aux Enfants en Difficulté (RASED)
sous prétexte de la mise en place de l’aide personnelle individualisée réalisée le midi par les enseignants.
Conséquences : alourdissement de la journée des enseignants et des élèves concernés. Inefficacité de l’aide car les enseignants des classes n’ont pas les même compétences que ceux des RASED s’agissant des élèves en difficulté ; horaires inadaptés )
 
 
 
II   Dégrader l’image et l’autorité des enseignants
 
II . 1
Donner plus de pouvoir aux parents d’élèves : 

favoriser le développement des associations de parents d’élèves,
instaurer les Conseils d’Ecoles durant lesquels les enseignants doivent rendre des comptes sur différents sujets aux représentants des parents d’élèves,
demander le consentement des parents pour les redoublements …
Conséquence : diminuer l’autorité des enseignants dans leurs classes et ainsi, accroître la difficulté de faire cours
 
II . 2
Organiser des évaluations nationales trop difficiles et à des périodes où les élèves n’auront pas encore travaillé sur toutes les compétences demandées.
Diffuser largement les mauvais résultats obtenus par voie de presse et autres.
 
II . 3
Organiser le dénigrement systématique des enseignants

par voie de presse sur les thèmes de l’immobilisme, des avantages sociaux, de la fainéantise et de la contestation permanente 
( utiliser des expressions comme « dégraisser le Mammouth » , « corporatistes », … ) afin qu’ils ne puissent pas avoir le soutien de la population en cas de réaction à ces manœuvres.
 
II . 4
Instaurer un service minimum d’accueil dans les écoles en cas de grève des enseignants afin d’en annuler les effets ( du fait que cela ne dérangera plus la population )
 
II . 5
Faire baisser le niveau de vie des enseignants en ne revalorisant plus leur salaire par rapport à l'inflation.

Conséquences : déclassement et donc dégradation de l'image des enseignants dans nos sociétés mercantiles
 
II . 6
Dégrader au maximum les conditions de travail des professeurs des écoles et supprimer progressivement les quelques compensations qu'ils ont encore :
rogner sur les vacances, supprimer la coupure du mercredi,augmenter le nombre d'heures de présence dans les écoles -( avec la pause méridienne de trois heures), ......  afin de décourager les vocations et d'en pousser le plus possible vers la sortie.
( cf France Télécom et La Poste)


III    Transférer aux communes la charge de la gestion et du salaire des enseignants
 
III .1
Quelques années après le passage à la semaine de quatre jours, décréter que cette organisation est mauvaise parce qu’elle concentrerait trop les apprentissages hebdomadaires ( sans toucher à la lourdeur de programmes )
Présenter comme une nécessité d’instaurer des heures de classe le mercredi matin ( parce que revenir au samedi serait impossible pour cause de week-end des parents, du tourisme … )
Conséquences : accroissement de la fatigue des élèves et des enseignant par la suppression de la journée de récupération du mercredi ; nouvelle dégradation des résultats des élèves.
 
III . 2
Instaurer les Projets Educatifs Territoriaux
afin de donner aux communes de plus en plus de pouvoirs sur l’organisation de ces nouvelles semaines, de créer des différences locales et ainsi, de briser l’unité nationale des obligations de services des enseignants.
 
III . 3
Transférer aux communes la gestion ( recrutement et rémunération ) des enseignants du primaire dans le cadre de la décentralisation, en s’appuyant sur l’argument d’une meilleure gestion des personnels.
Subventionner ce transfert de charge au début puis diminuer d’année en année le montant de la subvention.
 
 
 
IV   Encourager la création d’établissements privés afin de palier l’incapacité des communes à assurer le service d’éducation
 
IV . 1
Faire publiquement le constat que les conditions d’enseignements se dégradent excessivement 
( effectifs des classes, moyens matériels, … ) du fait des difficultés financières des collectivités locales ( malgré les hausses d’impôts au niveau local ) .
 
IV . 2
Encourager la création d’établissements scolaires privés grâce à des subventions publiques.
Favoriser le transfert vers ces établissements payants des élèves dont les parents ont des revenus suffisants.
Conserver un service scolaire municipal minimum pour les enfants des personnes à très faibles revenus.


V    Très important : à chaque étape du processus, jurer la main sur le coeur que le seul but est l'amélioration du système et surtout le "bien des enfants".


voir système des retraites:  " C'est pour sauver notre système de retraite par répartition qu'il faut reculer l'âge de départ !"




Dernière édition par jeandesmoulins le Sam 9 Fév - 10:14 (2013); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 8 Fév - 20:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jeandesmoulins
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 101

MessagePosté le: Ven 8 Fév - 23:36 (2013)    Sujet du message: Confidentiel - Europe Libérale - Répondre en citant

2025: La 2N2E
Nouvelle nomenclature de l'enseignement européen:

-Etablissements publics de collectivités territoriales
Ressources: subvention des collectivités territoriales, chèque éducation.
les programmes et méthodes et les corps enseignant relèvent de l'autorité locale.
Les élèves doivent être acceptés sans discrimination, mais le cas échéant sur examen ou concours.

-Etablissements privés de type 1:
Statut juridique: entreprises privées.
Ressources: chèque éducation, frais de scolarité.
Libres de leurs programmes et méthodes.
Recrutement libre des élèves et des professeurs.

-Etablissements privés de type 2
Statut juridique: associations, fondations (sans but lucratif)
Ressources: cotisations et dons des personnes physiques et morales donnant lieu à déduction fiscale, chèque éducation, frais de scolarité.
Libres de leurs programmes et méthodes;
Recrutement libre des professeurs et des élèves.

Posté par Pintade, il y a 7 minutes |
Recommander | Répondre



Revenir en haut
chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2013
Messages: 2

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 11:06 (2013)    Sujet du message: Confidentiel - Europe Libérale - Répondre en citant








Re: Comment privatiser une école publique nationale en quelques années sans provoquer de réaction des peuples
 par Celadon Aujourd'hui à 8:30
Hélas, très, très plausible.
Et déjà largement entamé.


Revenir en haut
chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2013
Messages: 2

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 11:07 (2013)    Sujet du message: Confidentiel - Europe Libérale - Répondre en citant








Re: Comment privatiser une école publique nationale en quelques années sans provoquer de réaction des peuples
 par iphigénie Aujourd'hui à 9:31
C'est très exactement ce qu'il y a derrière la réforme des "rythmes scolaires" et les maquettes des nouveaux capes: d'où l'importance du combat des PE actuellement.
C'est même étonnant que l'ensemble du système ne se lève pas, mais ça c'est la spécificité du milieu enseignant: chacun laisse bouffer l'autre sans voir qu'il est le suivant sur la liste


Revenir en haut
caféïne


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2013
Messages: 1

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 19:49 (2013)    Sujet du message: Confidentiel - Europe Libérale - Répondre en citant

Bonsoir

Tout cela est plus que plausible ... 


A lire, un ouvrage écrit en 2008 qui  analyse les projets de certains partis de droite pour l'école .... mais aujourd'hui gauche/droite même combat (?)
Il y est notamment question de l'augmentation du nombre d'écoles privées, de la forte influence de l'Eglise, de l'abandon de la carte scolaire, du chèque éducation , des suppressions de postes etc ...



MAIN BASSE SUR L'ECOLE PUBLIQUE  
Eddy Khaldi  et Muriel Fitoussi


N'oublions pas que l'école est un marché très juteux que certains aimeraient récupérer !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:30 (2018)    Sujet du message: Confidentiel - Europe Libérale -

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LEBIENDEZENFANTS Index du Forum -> LEBIENDEZENFANTS -> Ce qui se cache derrière cette réforme à marche forcée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com